Le Blog de Benjamin

Retrouvez mes articles intéréssants !

Catégorie : Passion

passion-arme-a-feu

J’adore les armes à feu

Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours été attiré par les armes à feu. Mon grand-père était officier militaire, et du coup je le voyais toujours avec son arme. A chaque fois que je voyais mon papy, je ne pensais qu’à son arme et rêvait qu’un jour, quand je serais grande, je saurai tout sur les armes à feu et que j’en aurai une moi aussi. De plus, j’aimerais vivre dans un pays ou elles sont légalisées ou vont l’être encore plus comme aux États-Unis avec l’arrivée au pouvoir de Donald Trump.

Comment fonctionne une arme à feu ?

Lorsque j’ai eu mon Baccalauréat, je me suis mis à suivre une formation afin de devenir officier de police. Donc, depuis, j’ai eu une arme et j’ai beaucoup appris à propos de ce bijou que je convoitais tant. Tout d’abord, il faut savoir que la vitesse d’une balle est de 300 à 2000 m /s, le bruit généré lors du tir vient de deux sources, d’un part, la vitesse des balles qui lorsqu’elles passent le mur du son émet une détonation, du coup les balles sont moins bruyantes mais il y a aussi le gaz produit par la détonation du gaz dans le canon. Ce bruit-là peut être atténué par un rajout de silencieux sur l’arme. Voici comment fonctionne une arme à feu : d’abord, on prend la balle, c’est le projectile qui va nous permettre de trouer la bobine, quand elle est dans notre arme, cette balle d’un diamètre de 9 mm est serti d’une douille creuse remplie de poudre qui s’enflamme plus facilement qu’une pouliche de cabaret. Le système qui l’enflamme, c’est l’amorce en forme de tas située derrière la douille. Quand on agite, le plomb qu’elle contient propulse des particules chaudes provoquant une explosion. L’arme c’est juste pour faire percuter l’amorce de la balle pour permettre à la poudre de s’enflammer, plus un canon pour diriger la balle. Lorsqu’on appuie sur la détente, un levier pousse le champ en arrière compressant, au même moment, un autre levier pousse un cran en arrière du barrier et le fait tourner positionnant la prochaine balle en face du canon. La détente en fin de course libère le chien, le ressort jusqu’à la compresser pousse le chien en avant de manière à ce que le percuteur vienne rencontrer l’amorce. Les composants contenus dans l’amorce explosent libérant la balle soumise à une forte pression. Les stries à l’intérieur du canon imposent une rotation à la balle à son passage afin de lui assurer une meilleur stabilité dans l’air jusqu’à la cible.

Armes-a-feu-passion

Différentes sortes d’armes à feu

J’ai pu découvrir lors de ma formation qu’il existe plusieurs types d’armes à feu, comme le revolver, par exemple, il y a le Colt python ou encore le Smith et Wesson model 29. Le pistolet, comme le Beretta 92, ou le Colt M1911. Le fusil à pompe comme le Remington 870, le Benelli M4 Super 90. Les mitraillettes comme le MPS ou encore le Uzi. Les fusils d’assaut comme le Colt M16, le Kalachnikov AK47. Les fusils de précision comme le M24, le PGM Hécate II. Les mitrailleuses comme le FN MAG et le PKM.

Ce qui me fascine chez les armes à feu, c’est qu’elles peuvent tuer mais aussi sauver des vies. Je ne m’en lasserai jamais.

beach-volley-passion

Je me suis mis au beach volley féminin

Découvert pendant mes vacances A Nosy Be, Le volley sur plage ou plus connu sous le nom de Beach Volley est un sport collectif qui oppose 2 équipes de 2 joueurs se disputant un ballon en se le renvoyant à l’aide des mains. Ce sport se distingue de volley-ball du fait qu’on le pratique sur la plage, et bien sûr le nombre de joueurs dans les équipes.

Le beach volley féminin :

Dès que nous parlons de beach volley féminin, on pense tout de suite aux tenues. Adepte de sport, et surtout de beach volley, en tant que femme, je me suis dit pourquoi pas ? Je pourrais bien en jouer, mais mon seul problème, c’est la tenue. En effet, lorsqu’on est sur le terrain, on sent que les regards, surtout des hommes ne se dirigent pas forcément vers le ballon mais plutôt sur nos fesses vu que l’on porte un bikini. Franchement c’est un peu déstabilisant. Des critiques médiatiques affirment que la femme jouant du beach volley n’est autre qu’une attraction pour l’homme, et que le beach volley féminin n’est pas vraiment du sport mais plutôt juste des tenues sexy et des gros plans sur les fesses et les seins. Parce que quoique le beach volley soit un sport super, lorsqu’il s’agit du beach volley féminin, cela devient autre chose.

passion-beach-volley$

Ce qui me dérange dans le beach volley :

Je trouve que la Fédération Internationale du Volley Ball devrait revoir leur règlement sur la tenue des Beach volleyeuses parce que sincèrement c’est gênant en tant que femme. Avoir l’impression de se faire relooker ce n’est pas toujours agréable. Surtout, si l’on est en plein sport, c’est déconcentrant donc je ne vois pas pourquoi la FIVB ne prend pas des précautions pour aider les beach volleyeuses à se sentir mieux sur le terrain. Il est vrai que pour certaines femmes, porter un bikini tout rikiki n’est pas du tout un problème. Depuis un certain temps, même si la FIVB a un tantinet modifier le règlement sur le tenue que doivent porter les joueuses, elle devrait vraiment imposer une loi interdisant le port du bikini car je trouve cela vulgaire et très provocant sans même parler du côté sexy. Cela va aussi à l’encontre des mœurs. Au lieu de donner le choix aux joueuses, la Fédération Internationale de Volley Ball devrait carrément ordonner le port de t-shirt au moins pour un peu caché les formes. Parce que pour le moment, les joueuses font toujours ce qu’elles veulent c’est-à-dire mettre ou ne pas mettre de t-shirt, le choix leur appartient.

Mais bon, néanmoins, je me suis mise au beach volley féminin et comme vous vous en doutez, je porte un t-shirt quand je joue. Ce n’est pas que je suis complexée par mon physique, au contraire, je suis fière de mes formes mais pour moi, c’est une question de principe et de morale. S’exhiber devant des gens en jouant au beach volley à moitié nue, franchement ce n’est pas mon genre. Mais bon, vu que j’aime ce sport, j’enfile mon t-shirt et je vais à la plage pour jouer au beach volley, tranquille sans me soucier des regards des gens.

raclette-recette

Présentation de ma recette favorite : la raclette

Il est vrai qu’on a tendance oublié que la raclette est aussi de la cuisine, parce que c’est convivial et simple et permet d’éviter les cauchemars en cuisine quand on est pas un chef. Il y a donc des choses à savoir au niveau du choix des ingrédients et quelques petits trucs à rajouter pour que ce soit encore meilleur. Voici certaines astuces pour épater vos amis pendant une soirée raclette.

Première astuce

Nous allons commencer par les pommes de terre. Nous avons besoin de 250 g de pommes de terre pour une personne. Plutôt que de prendre d’énormes pommes de terre, privilégier les petites. Pourquoi ? Parce que les énormes pommes de terre, on les épluche et le temps qu’on les finisse, elles auront déjà refroidi alors qu’avec les petites on les ouvre une par une, du coup la peau va tout simplement garder la chaleur, en plus c’est beaucoup plus simple à cuir à la vapeur. Nous allons prendre des pommes de terre à chair ferme qui sont bien meilleures pour la cuisson à la vapeur donc pour la raclette. Donc en termes de nom, ce sera les charlottes, amandines, francelines.

Deuxième astuce

Peut-être pas très connu et considéré comme inutile mais je l’utilise quand même pour ma recette, ce n’est autre que l’eau de pomme de terre. D’abord pour le goût, on y ajoute du sel, ensuite un bouillon de cube de volaille, de bœuf, ou de légume selon votre choix. Et enfin, mettre un bouquet garni déjà fait chez le marchand de légumes. Prenons un oignon qu’on va couper en petites tranches, ensuite chauffer une casserole avec de la matière grasse dedans. Mettre l’oignon découpé dans la casserole, laisser cuire à feu moyen. Une fois que les tranches d’oignons sont légèrement dorées, mettre une cuillère à soupe de vinaigre balsamique et une cuillère à café de sucre et laisser cuire le mélange toujours à feu doux.

recette-raclette

Troisième astuce

Toujours dans l’idée d’apporter plus de goût à la raclette, prendre des tranches de bacon, à mettre sur la plaque du four avec une feuille de silicone, sinon, prendre une feuille de cuisson, ça fera l’affaire. Avec le four préchauffé à 190°, enfourner pendant 10 minutes. Après ces 10 minutes, laisser refroidir le temps qu’ils durcissent ; puis les coupés en petits morceaux qui serviront à saupoudrer nos pommes de terre et nos fromages un peu comme du sel.

Nous pouvons maintenant passer au dressage

En effet, la recette de la raclette nous fait vivre des instants de joie et gastronomique avec son fromage fondu sur des pommes de terre fermes et fondantes, le tout ajouté à de la charcuterie. C’est tout simplement succulent que l’on en redemande tout le temps vu sa facilité de préparation. C’est bien évidement une recette classique, mais moi j’opte plutôt pour une recette originale qui peut épater et étonner nos convives. Je suis de nature assez gourmande et j’aime bien faire de nouvelles découvertes gustatives, c’est pour cela que je préfère utiliser ma propre recette pour réaliser la raclette super bon.

Et après ce super repas, une petite cure de detox nous attendra 🙂

hockey-sur-glace-passion

J’adore le Hockey sur glace

Je ne parviens pas à m’expliquer pourquoi depuis mon plus jeune âge je suis un véritable fan de hockey sur glace, mais en tous les cas il s’agit véritablement de mon sport préféré, et très loin devant les autres. En effet, ce n’est pas le sport le plus connu en France. Il est assez peu pratiqué et très faiblement médiatisé.

Présentation d’un sport d’équipe très technique

Et pourtant, j’adore le hockey sur glace. Je le pratique depuis que j’ai l’âge de 8 ans au sein du Lyon Hockey Club. Sport collectif se jouant sur une patinoire aménagée spécialement, l’objectif est de marquer des buts en mettant le palet dans la cage adverse. Pour cela, les cinq joueurs évoluant sur la glace sont munis d’une crosse. Ce sport fait appel à un grand nombre de compétences telles que l’équilibre, le sens du collectif, la vision du jeu ou encore l’esprit de sacrifice. Les valeurs du hockey sur glace sont fortes et les joueurs au sein d’une même équipe sont très soudés. Il existe des liens indescriptibles entres les membres de l’équipe. Cela est dû notamment au fait que les confrontations avec les adversaires soient très rudes. Le hockey est un sport très technique qui nécessite une véritable stratégie d’équipe.

hockey-sur-glace-presentation

Les individualités se font moins ressentir que dans les autres sports d’équipes comme le football par exemple. Cela renforce davantage la cohésion du groupe. Les règles ne sont pas très compliquées, comme on aurait tendance à l’imaginer. Elles sont justes méconnues du grand public. Un match dure trois périodes de vingt minutes chacune durant lesquelles les deux équipes doivent scorer le plus possible afin de gagner le match.

Un supporter avant tout

Je me passionne pour l’équipe professionnelle du club dans lequel j’évolue, à savoir les Lions du LHC. L’équipe évolue au sein de la ligue Magnus et joue crânement sa chance. Je ne rate aucun match de l’équipe lorsqu’elle évolue à domicile. Je supporte corps et âme mon équipe. Je trouve vraiment dommage le manque d’engouement autour de ce sport fabuleux car l’ambiance au sein de la patinoire les soirs de match est fantastique. Ce serait alors l’occasion pour le grand public d’assister à une belle expérience et de contribuer à cette ferveur. Cependant, ces dernières années, la médiatisation est de plus en plus grande. Cela est notamment dû aux récentes performances positives de notre équipe de France. Le hockey sur glace bénéficie d’une énorme médiatisation en temps de jeux olympiques. Car en effet, il s’agit là d’un sport présent aux jeux olympiques. Les nations fortes sont le Canada, dont ce sport est originaire, la Russie ou encore les États-Unis. Une rencontre de hockey sur glace est un véritable spectacle à regarder à la télévision. C’est pas tout à fait bien restitué sur console mais bon… Très vivant, le palet est toujours en action. Les contacts participent également à la beauté de ce sport. Parfois un peu violent, les joueurs en viennent souvent aux mains pour régler les conflits. C’est inscrit dans la tradition de ce sport, mais cela se termine toujours dans le plus grand respect lorsque le coup de sifflet final retentit.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén