Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours été attiré par les armes à feu. Mon grand-père était officier militaire, et du coup je le voyais toujours avec son arme. A chaque fois que je voyais mon papy, je ne pensais qu’à son arme et rêvait qu’un jour, quand je serais grande, je saurai tout sur les armes à feu et que j’en aurai une moi aussi. De plus, j’aimerais vivre dans un pays ou elles sont légalisées ou vont l’être encore plus comme aux États-Unis avec l’arrivée au pouvoir du nouveau président.

Comment fonctionne une arme à feu ?

Lorsque j’ai eu mon Baccalauréat, je me suis mis à suivre une formation afin de devenir officier de police. Donc, depuis, j’ai eu une arme et j’ai beaucoup appris à propos de ce bijou que je convoitais tant. Tout d’abord, il faut savoir que la vitesse d’une balle est de 300 à 2000 m /s, le bruit généré lors du tir vient de deux sources, d’un part, la vitesse des balles qui lorsqu’elles passent le mur du son émet une détonation, du coup les balles sont moins bruyantes mais il y a aussi le gaz produit par la détonation du gaz dans le canon. Ce bruit-là peut être atténué par un rajout de silencieux sur l’arme. Voici comment fonctionne une arme à feu : d’abord, on prend la balle, c’est le projectile qui va nous permettre de trouer la bobine, quand elle est dans notre arme, cette balle d’un diamètre de 9 mm est serti d’une douille creuse remplie de poudre qui s’enflamme plus facilement qu’une pouliche de cabaret. Le système qui l’enflamme, c’est l’amorce en forme de tas située derrière la douille. Quand on agite, le plomb qu’elle contient propulse des particules chaudes provoquant une explosion. L’arme c’est juste pour faire percuter l’amorce de la balle pour permettre à la poudre de s’enflammer, plus un canon pour diriger la balle. Lorsqu’on appuie sur la détente, un levier pousse le champ en arrière compressant, au même moment, un autre levier pousse un cran en arrière du barrier et le fait tourner positionnant la prochaine balle en face du canon. La détente en fin de course libère le chien, le ressort jusqu’à la compresser pousse le chien en avant de manière à ce que le percuteur vienne rencontrer l’amorce. Les composants contenus dans l’amorce explosent libérant la balle soumise à une forte pression. Les stries à l’intérieur du canon imposent une rotation à la balle à son passage afin de lui assurer une meilleur stabilité dans l’air jusqu’à la cible.

Armes-a-feu-passion

Différentes sortes d’armes à feu

J’ai pu découvrir lors de ma formation qu’il existe plusieurs types d’armes à feu, comme le revolver, par exemple, il y a le Colt python ou encore le Smith et Wesson model 29. Le pistolet, comme le Beretta 92, ou le Colt M1911. Le fusil à pompe comme le Remington 870, le Benelli M4 Super 90. Les mitraillettes comme le MPS ou encore le Uzi. Les fusils d’assaut comme le Colt M16, le Kalachnikov AK47. Les fusils de précision comme le M24, le PGM Hécate II. Les mitrailleuses comme le FN MAG et le PKM.

Ce qui me fascine chez les armes à feu, c’est qu’elles peuvent tuer mais aussi sauver des vies. Je ne m’en lasserai jamais.